Sonnets de la prison de Moabit.pdf

Sonnets de la prison de Moabit

Les Sonnets de la prison de Moabit dAlbrecht Haushofer occupent une place particulière dans la poésie allemande du XXe siècle : leur auteur, avant de les écrire, navait composé que très peu de poèmes et était surtout connu pour ses travaux savants. Professeur duniversité, géographe réputé, spécialiste de géopolitique, Haushofer, sans jamais adhérer au Parti nazi, avait occupé des fonctions officielles, notamment dans une organisation diplomatique du IIIe Reich (le bureau Ribbentrop). Impliqué, comme bon nombre de ses amis, dans le putsch manqué du 20 juillet 1944 (tentative dassassinat de Hitler), il fut arrêté les jours suivants et incarcéré à la prison de Moabit, prison berlinoise tenue par les SS. Cest là quil composa, sur seulement cinq feuilles A4 recto-verso couvertes dune écriture minuscule, les 80 sonnets quon retrouva sur lui après sa mort : il fut abattu avec quatorze autres prisonniers par un détachement de SS dans la nuit du 22 au 23 avril 1945, à la veille de lentrée des armées soviétiques dans Berlin. Publiés en 1946, ces Sonnets eurent aussitôt de nombreux lecteurs et furent traduits dans de nombreuses langues européennes. Une première traduction française (la seule à ce jour) parut chez Seghers en 1954 (sous le titre Sonnets de Moabit). Elle na jamais été réimprimée. Il était grand temps de donner de ce chef doeuvre de la poésie allemande une nouvelle traduction : non seulement parce que le temps a passé, mais aussi parce que le texte publié en 1946 était tronqué par rapport à loriginal, comportait des erreurs de lecture et ne présentait les sonnets dans lordre voulu par lauteur. Ce nest quen 1976 quune édition fiable et complète a vu le jour, en édition de poche, vendue à plusieurs dizaines de milliers dexemplaires en Allemagne. Comparables en un sens aux 33 sonnets composés au secret de Jean Cassou (1944), les Sonnets de la prison de Moabit ne sont pas loeuvre dun résistant de la première heure, mais dun homme qui fait son examen de conscience et saccuse de ne pas sêtre opposé plus tôt à un régime quil désapprouvait depuis longtemps, mais en silence. Haushofer nest pas tendre pour lui-même, ni pour son père, Karl Haushofer, plus gravement compromis que lui, qui souffla à loreille dHitler la notion d espace vital (avant de rompre, il est vrai, avec les nazis). Ces sonnets sont le testament dun homme qui sait quil ne sortira pas vivant de sa prison : il y passe en revue les épisodes de sa vie, se remémore ses voyages, ses amitiés, ses amours, cherche à prendre exemple sur dillustres persécutés (de Boèce à Thomas More), et se fraye un chemin vers la sérénité en sinspirant surtout des sagesses orientales. Ce sont les circonstances qui ont fait éclore en Haushofer le poète. Ces 80 sonnets suffisent pour lui assurer une place dans la poésie du XXe siècle.

TÉLÉCHARGER

LIRE EN LIGNE

TAILLE DU FICHIER 5.16 MB
ISBN 9791095066255
AUTEUR Albrecht Haushofer
FICHIER Sonnets de la prison de Moabit.pdf
DATE 05/06/2020

Sonnets de la prison de Moabit - Albrecht Haushofer - Babelio Les "Sonnets de la prison de Moabit" d’Albrecht Haushofer occupent une place particulière dans la poésie allemande du XXe siècle : leur auteur, avant de les écrire, n’avait composé que très peu de poèmes et était surtout connu pour ses travaux savants. Professeur d’université, géographe réputé, spécialiste de géopolitique, Haushofer, sans jamais adhérer au Parti nazi