Itinéraires dinsertion. De la maladie mentale au travail ordinaire.pdf

Itinéraires dinsertion. De la maladie mentale au travail ordinaire

Cette enquête-rencontre croise les expériences et les histoires de réinsertion. Histoires de ceux qui après les séjours en hôpital psychiatrique et de longues années dinactivité, ont retrouvé ce quils appellent un travail ordinaire. Histoires de professionnels dont le métier consiste à soutenir, à accompagner. Mais aussi à guetter, à anticiper les mouvements de la société, pour trouver des réponses plus adéquates. Tout va se nouer autour dun lieu où lon verra vivre les uns et les autres : Messidor, un groupe dentreprises de travail protégé implanté dans la région Rhône-Alpes qui, avec les années dexpérience, a construit une méthode daccompagnement exigeante. Au restaurant, dans une entreprise de bureautique ou dans une équipe de nettoyage, ceux qui se remettent en route, apprennent au côté de professionnels à retrouver avec les gestes dun métier, de la rapidité, de lendurance, de linitiative. Il sagit de passer de la dépendance à la volonté de prendre sa vie en main. Les intéressés ont décidé eux-mêmes de mettre en relief ce qui avait été important dans ces longues années dexistence marquée par la maladie. Tous ont trouvé la manière de sarrêter sur les questions importantes avec leur réponse originale : la maladie mentale que lon va assumer ou chasser de sa mémoire, le statut de travailleur handicapé perçu par les uns comme un avantage et par dautres comme une entrave, léquilibre toujours instable entre salaire et allocations. Leurs efforts pour sen sortir, leurs difficultés et leurs espoirs, doivent toucher un large public et soutenir la réflexion de ceux qui sont engagés dans une pratique sociale.

TÉLÉCHARGER

LIRE EN LIGNE

TAILLE DU FICHIER 4.88 MB
ISBN 9782850084119
AUTEUR Mireille Debard
FICHIER Itinéraires dinsertion. De la maladie mentale au travail ordinaire.pdf
DATE 07/01/2020

Rodolphe Carvalho, directeur-adjoint de l'association Ohé-Prométhée, et David Boutant, bénévole de la Jeune Chambre économique de Châteauroux (JCE), en on fait le constat : « Les chefs d'entreprises associent souvent l'idée du travailleur handicapé au fauteuil roulant et la personne en situation de handicap a peur du monde du travail ». Tout est dit. Aussi, dès novembre 2013, La Qui oserait passer au feu orange ? Le rôle de l’expertise ...