Le Vouloir et le Faire - Une critique théologique de la morale.pdf

Le Vouloir et le Faire - Une critique théologique de la morale

Il ny a pas réellement de morale chrétienne, nous dit Jacques Ellul dans cet essai enfin réédité qui constitue lun des coeurs de sa réflexion éthique. Comment articuler en effet la critique de lidée dune connaissance du Bien, impliquée par le récit de la Chute dans la Genèse, à la réflexion théologique et philosophique sur le Bien ? Lauteur montre que la morale ne saurait prétendre dériver de la connaissance de la volonté de Dieu. Du coup, la morale naturelle, philosophique, soppose à la révélation du Bien. Le caractère fondamentalement athée de la morale naturelle (ou morale du monde) débouche sur le dévoiement techniciste, que Jacques Ellul fut lun des premiers à diagnostiquer et à critiquer. Ce qui pose la question du statut dune éthique chrétienne exposée au triple risque du piétisme spirituel, de lindifférentisme et de ladaptation sans critique aux normes technicistes du monde moderne. Si une morale chrétienne systématisée est donc impossible, une éthique savère nécessaire à condition de nous laisser inspirer par le Saint-Esprit. Cest lui qui en effet opère en nous le vouloir et le faire.

TÉLÉCHARGER

LIRE EN LIGNE

TAILLE DU FICHIER 3.94 MB
ISBN 9782830915204
AUTEUR Jacques Ellul
FICHIER Le Vouloir et le Faire - Une critique théologique de la morale.pdf
DATE 07/05/2020

Le libre arbitre est la faculté qu’aurait l'être humain de se déterminer librement et par lui seul, à agir et à penser, par opposition au déterminisme ou au fatalisme, qui affirment que la volonté serait déterminée dans chacun de ses actes par des « forces » qui l’y nécessitent.« Se déterminer à » ou « être déterminé par » illustrent l’enjeu de l’antinomie du libre